Commencer
Comment la Chine est-elle devenue le leader mondial du e-commerce?

Comment la Chine est-elle devenue le leader mondial du e-commerce ?

Alors que la France se positionne à la 6ème place sur le marché du e-commerce, la Chine est devenue le leader mondial devant les États-Unis et le Royaume-Uni. Avec 668 millions d’internautes au compteur en 2015 contre seulement 2.1 millions en 2000, le marché chinois croît d’environ 25% chaque année.

En France, seuls quelques noms de l’e-commerce chinois comme Alibaba, Baidu, Tencent, ou JD.com nous sont familiers. Mais qu’en est-il vraiment du marché chinois ? Pour Jack Ma, grand patron d’Alibaba, l’e-commerce dans les pays occidentaux est simplement perçu comme une nouvelle façon de faire du shopping, alors qu’en Chine il est devenu un véritable mode de vie. Comment expliquer cette croissance fulgurante de l’e-commerce chinois et quelles sont les tendances d’achat en ligne dans le pays le plus peuplé du monde ?

 Les chiffres clés de l’e-commerce chinois :

Le marché du e-commerce chinois est dominé par le groupe Alibaba qui détient notamment les sites Tmall et Taobao. Les chiffres sont éloquents : selon Marketing-Chine, le groupe détient 80% des parts de marché, compte environ 350 millions d’utilisateurs actifs par mois, et réalise plus de ventes qu’Amazon et Ebay réunis.

Cette domination sans précédent s’est encore illustrée le 11 novembre dernier à l’occasion de la journée des célibataires qui a permis à Alibaba de gagner 1 milliard de dollars en l’espace de 8 minutes et un total de 13 milliards de dollars sur la journée, ridiculisant ainsi le fameux Black Friday américain.

Le développement de la vente en ligne a été favorisé par la démocratisation des smartphones : 80% des Chinois se connectent en effet à Internet sur mobile et 33% d’entre eux achètent des produits à partir de leur smartphone ou de leur tablette.

La puissance du social commerce

Le développement du M-Commerce a inspiré les e-commerçants et les géants du web chinois qui ont très tôt pris le virage de la vente en ligne via les réseaux sociaux. Alors que Facebook annonçait fin 2015 le test d’un onglet shopping sur sa plateforme, Weibo et WeChat avaient déjà pris une longueur d’avance considérable en Chine sur le créneau du social shopping.

-  Weibo :

À l’instar de Twitter, Weibo est une plateforme de micro-blogging qui constitue l’une des principales sources d’information pour les Chinois. Mais les utilisateurs de Weibo s’en servent également pour partager et commenter les achats de leurs amis, créer des wishlists… et acheter en ligne. Le réseau social affiche aussi des avis clients et propose parfois des promotions spéciales. À l’occasion du nouvel an chinois 2013, Mercedes a par exemple mis en vente sur Weibo une série spéciale de leur Smart, ce qui peut paraître surprenant de notre point de vue français.

Weibo e-commerce Chine

- WeChat :

Avec plus de 650 millions d’utilisateurs, l’application mobile de messagerie instantanée lancée en 2011 est la plus utilisée au monde. Les raisons du succès de WeChat sont nombreuses : un mur inspiré de Facebook appelé « Moments », une fonctionnalité de rencontres des utilisateurs alentours via la géolocalisation à la manière de Tinder, mais surtout le « Wallet » qui permet l’achat en ligne directement via l’application.

Les utilisateurs de WeChat peuvent en effet relier leur compte bancaire à l’application et recharger leur « portefeuille ». Cela leur permet de transférer de l’argent à leurs amis, de payer directement leur taxi, d’acheter des billets d’avion, de train, de cinéma… et même de payer leur facture ou de prendre RDV chez le médecin ! Finalement, on se demande ce que l’application ne fait pas encore tant elle semble complète. Alors qu’en France le paiement mobile a du mal à se développer pour des questions de fiabilité, de sécurité des données et d’utilisation, il est devenu complètement indispensable pour les Chinois !

Les e-commerçants qui disposent d’un compte officiel sur WeChat peuvent y partager leurs dernières offres, proposer un service client privilégié, fidéliser leur communauté et vendre directement leurs produits. Certaines marques françaises se sont d’ailleurs déjà lancées.

Chine WeChat e-commerceLe succès du cross-border shopping

 Si de nombreux acteurs nationaux dynamisent la vente en ligne en Chine, une grande partie de la population reste attachée à la notion d’image de marque et à la qualité de certains produits étrangers. Malheureusement, les taxes d’importations pour acheter à l’étranger sont élevées, et il n’est pas toujours facile pour les Chinois de commander sur les sites étrangers.

La faute incombe souvent à l’absence d’une version chinoise du site e-commerce, à des livraisons particulièrement longues avec le passage à la douane, et les modes de paiement qui ne proposent pas les cartes bancaires chinoises.

Les sites cross-border offrent la possibilité aux acheteurs Chinois de pouvoir commander directement des produits étrangers dans la devise chinoise et de bénéficier d’un service clients local. L’article est envoyé par la marque étrangère dans l’un des entrepôts du site cross-border chinois qui prend en charge le reste des opérations.

Chine e-commerce cross-borderL’achat via les contenus vidéo

Le Youtube chinois Youku a été racheté par Alibaba en fin d’année dernière. Une nouvelle fonctionnalité a depuis fait son apparition : la possibilité d’acheter les produits qui apparaissent dans les vidéos : vêtements des protagonistes, mobilier du lieu où se déroule la scène… En regardant un film, il est par exemple possible d’ajouter un produit au panier et de l’acheter plus tard ou instantanément. Les produits ajoutés renvoient directement les clients aux pages produits des sites comme T-Mall ou Taobao (C2C) afin de réduire le parcours d’achat.

Chine vidéo e-commerceSi les entreprises chinoises n’ont pas la réputation d’être innovantes, force est de constater que dans le domaine du e-commerce les géants du marché chinois ont su prendre de l’avance pour proposer des fonctionnalités qui n’existent pas encore chez les grands leaders occidentaux.

Le sujet de l’e-commerce en Chine est passionnant et si vous souhaitez approfondir vos connaissances sur le sujet, je vous recommande vivement le site Marketing-Chine d’Olivier Verot qui est l’un des spécialistes francophones en la matière.

E-Commerce, M-commerce, HubSpot, Industry news, Mobile, Blog, Actualités, Chine, Cross Border Shopping, Social Shopping

CLIENT'S STORY

How Vodafone

increased click through rates by 94% with product feed emails

Download now
How Vodafone

Posted by Annie Huang