Livraison de repas à domicile : la course est lancée!

Livraison de repas à domicile : la course est lancée !

Le 14 octobre dernier, le géant Uber lance son offre UberEats avec pour promesse de livrer des repas commandés en moins de 10 minutes. Un véritable coup de tonnerre pour le secteur de la livraison de repas à domicile ! Si l’idée est brillante, il faut toutefois reconnaître que le champion des VTC n’était pas forcément attendu sur le Food.

L’explication de cette diversification est très simple : la livraison de plats à domicile est un secteur porteur dans lequel s’engouffrent depuis plusieurs mois des entrants aux ambitions clairement annoncées. Pas question de passer à côté. Chers leaders attention, la concurrence arrive !

Uber Eats

Un marché en pleine croissance promis à un bel avenir

Le marché de la livraison de repas à domicile est estimé à plusieurs dizaines de milliards d’euros en Europe d’ici les dix prochaines années. Pour l’Hexagone, c’est une valeur d’un milliard d’euros qui est attendue d’ici 3 ans. Des prévisions qui attirent les entrepreneurs et les investisseurs. Entre Delivery Hero, Foodora, Food Panda ou encore Take Eat Easy, les acteurs Food de l’incontournable incubateur allemand Rocket Internet ont levé près d’un milliards de dollars. En parallèle, le britannique Deliveroo n’a pas hésité à investir 70 millions d’euros pour pénétrer le marché français.

Si le secteur de la livraison à domicile est porteur, il semblerait qu’il soit également promis à un bel avenir dans la mesure où sa croissance est extrêmement forte malgré une digitalisation qui démarre tout juste. En atteste le taux de croissance annuel de 50% de notre leader français Alloresto. Les processus de digitalisation, de géolocalisation et d’intermédiation devraient pérenniser cette croissance sur le long terme. Enfin, cet engouement pour la livraison de repas à domicile va de pair avec certaines évolutions sociologiques comme l’accroissement du nombre de célibataires ou encore le fait que les français se rendent de moins en moins au restaurant.

Alloresto

Des acteurs puissants... sur des créneaux spécifiques

Les positionnements des acteurs de la livraison de plats à domicile sont extrêmement variés. Certains ont par exemple fait le choix de se positionner sur un moment de consommation à l’instar de Pop-chef qui se veut le spécialiste du déjeuner livré en moins de 20 minutes. Le français propose chaque jour deux plats définis à des prix appétissants : le modèle parfait pour l’employé en entreprise. FoodChéri se focalise quant à lui uniquement sur le dîner avec une vraie promesse de simplicité aux prix maîtrisés : « Bien dîner n’a jamais été aussi simple ».

Si certaines entreprises proposent de livrer des plats faits maison, d’autres servent d’intermédiaire entre les restaurateurs et les consommateurs. Alors que Resto-in, récemment racheté par le groupe La Poste, se positionne sur l’ensemble des commerces de proximité, Take Eat Easy et Deliveroo adoptent un positionnement plus haut de gamme. Raison pour laquelle le premier mène un partenariat de choix avec le fameux guide Le Fooding et que le second propose également à son menu des restaurants étoilés. Vous l’aurez donc bien compris, le marché de la livraison à domicile a redistribué ses cartes afin que chacun puisse tenter sa chance et devenir un jour peut-être le nouveau leader incontesté.

Restaurateurs, leaders, ne ratez pas le coche !

Les restaurateurs profitent de la croissance du marché puisque cette digitalisation de la livraison des repas à domicile devrait leur apporter 5 à 30% de croissance des ventes pour des coûts additionnels très faibles. Les nouveaux entrants permettent en effet aux restaurateurs d’externaliser la livraison sans en prendre en charge le coût qui est en fait supporté par le client à raison de quelques euros supplémentaires sur l’addition finale.

Le leader Alloresto doit revoir son business model dans la mesure où, à l’inverse de ses nouveaux concurrents, il ne prend actuellement pas en charge la livraison. Le leader français va donc devoir rapidement changer sa structure notamment en se dotant d’un logiciel de suivi des commandes et de géolocalisation des livreurs afin de garder une offre de services compétitive. Heureusement, le français peut compter sur son réseau de restaurants dont l’envergure reste pour le moment inégalée.

Enfin, on peut s’attendre prochainement à un grand nombre d’innovations sur le secteur notamment pour améliorer la qualité de service. Prenons l’exemple de Take Eat Easy qui a créé des sacs à dos qui permettent aux plats de rester à l’horizontal à l’intérieur lorsque le livreur à vélo est incliné sur son vélo !

Take It Easy

Pris d’assaut par de nouvelles start-ups comme par des grands groupes, le secteur de la livraison de repas à domicile fait rêver bon nombre d’entreprises comme le prouve la récente arrivée d’Uber. Il est pour l’instant très éclaté avec de nombreuses entreprises positionnées sur des créneaux très spécifiques : personne n’est encore parvenu à dominer le marché dans sa totalité. Enfin, l’engouement du grand public pour le secteur et les différents modèles proposés par les entreprises vont changer la vie des restaurateurs en leur permettant de faire livrer leurs plats sans frais annexes.

Blog, E-Commerce, ebusiness, Ecommerce, food, Food & Beverage, HubSpot, livraison, livraison de repas, Mobile, plats à domicile, Retail, Webmarketing

CLIENT'S STORY

How Vodafone

increased click through rates by 94% with product feed emails

Download now
How Vodafone

Posted by Matthieu Guerineau